Skip to main content

סיכום תיק 11H52 שנת 1940

Date:

31.05.2020

Archive:

Aix-en-Provence

Case number:

AEP_11H_52

Description

Le dossier 11H52 est composé de 252 pages photographiées provenant des Archives d’Aix en Provence. Cet ensemble regroupe des rapports et des bulletins d’information sur la situation politique et économique dans les communes mixtes/ annexes en Afrique du nord, essentiellement en Algérie, au cours de l’année 1940. Ces rapports sont généralement hebdomadaires et comportent en premier lieu un paragraphe sur la situation politique de la commune mixte, puis un autre sur la situation économique.

Dans la partie sur la situation politique, on peut lire que le combat privilégié des autorités françaises est de préserver, en toutes circonstances, un bon moral, un bon état d’esprit dans les populations indigènes et de livrer bataille contre les comportements dissidents et les rumeurs qui peuvent porter préjudice à la France, à son gouvernement, à son armée, donc à son autorité. Les rapports mettent l’accent sur la confiance, l’espérance des populations dans le gouvernement français et la volonté d’imposer à chacun ordre et discipline. On peut lire également dans cette partie, des informations au sujet : des indigènes mobilisés ou démobilisés, du retour des réservistes de la métropole, de la correspondance des soldats, des avis de décès de soldat tombés au front, de l’achat de bons de la Défense Nationale… On trouve également le récit de certains événements politiques extérieurs, par exemple l’abrogation du décret Crémieux, divers épisodes de la guerre (l’entrée en guerre de l’Italie, l’envahissement de la France, la signature de l’armistice, les événements de Mers-El-Kébir, etc) et toujours ce souci de savoir quel sera l’impact de ces événements sur la population indigène.

Dans la partie économique du rapport, on trouve des détails sur les travaux agricoles, les conditions climatiques, le fonctionnement du ravitaillement (pénurie fréquente de sucre, de savon et de carburant), la perception des impôts, la lutte contre la hausse illicite des prix, les services de la Société Indigène de Prévoyance, etc. Nous avons également des informations sur le chômage, la propagande en vue du recrutement des travailleurs indigènes pour la métropole, l’assistance notamment par le travail offert aux nécessiteux (les chantiers de charité), l’aide aux invalides, les allocations journalières versées aux familles des mobilisés…

 

Skip to content