Skip to main content

Rapport sur la situation politique et économique de la commune mixte des Maadid, le 31 juillet 1940

Date:

31.07.1940

Location:

ג'נבה, סטיף, צרפת, קונסטנטין

Idea:

antisémitisme, Commune mixte, Indigènes-Colons

Organization:

Comité international de la Croix-Rouge

Archive:

Aix-en-Provence

Case number:

AEP_11H_52_101

Description

Ce rapport fait état des “propos les plus invraisembables” rapportés par les travailleurs indigènes revenant de la métropole, notamment l’ordre donné à Paris par les autorités allemandes de rassembler tous les Juifs. Les autorités françaises ont regroupé les juifs mais également tous les indigènes musulmans nord-africains. Le rapport décrit la protestation d’un kabyle auprès d’un officier allemand au sujet de cet internement, et la réponse de cet officier est “l’unique raison de leur internement était leur origine juive”. Les autorités françaises relachèrent donc les musulmans internés. Une autre anecdote rapporte le refus des boulangers de vendre du pain aux travailleurs algériens à Marseille, un des travailleurs en informa les autorités allemandes à Paris, qui donnèrent l’ordre aux autorités françaises de fournir du pain aux indigènes musulmans. La situation économique est bonne.

Une commune mixte dans la période coloniale est une commune dont l’administration est gérée par des fonctionnaires européens, musulmans (indigènes), israélites, nommés par le gouverneur général de la province et son maire.

Ce document et d’autres peuvent être consultés au centre de documentation sur prise de rendez-vous.

Skip to content