Skip to main content

Rapport sur la propagande antisémitique à Oran, 13 juillet 1938

Date:

13.07.1938

Location:

אוראן

Personnalités:

abbé Lambert, Henri Zaoui, Jean Charles Legrand, Vidal

Keyword:

antisémite, Indigènes, propagande

Organization:

Parti Populaire Français (PPF)

Nom du fonds d’archives:

Aix-en-Provence

Folder Number:

AEP_16H_115_IMG_095-097

Description

Le rapport signale la constitution de la section musulmane des Amitiés Latines à Oran et le succès remporté par la liste d’Union Latine aux élections municipales de Tiaret le 26 juin 1938. Cette nouvelle section musulmane a éveillé l’attention de nouveaux indigènes auparavant réfractaires à toute propagande antisémite

Les moyens de propagande sont toujours les mêmes : articles de presse, réunions quotidiennes des membres des Amitiés Latines, au siège social où ils peuvent lire des journaux antisémites, en particulier “Le Défi” de Jean Charles Legrand, président du Front de la Jeunesse, qui devait donner des conférences antisémites. L’objectif de M. Lambert est toujours la constitution d’un bloc électoral.

A Sidi-Bel Abbès, M. Billiard continue à se livrer à une véritable campagne antisémite dans le Journal “Le Républicain Sud-Oranais”. On remarque également dans cette ville un boycottage des magasins juifs.

M. Lambert qui souhaitait être candidat s’est vu contraint de céder la place à M. Vidal sur les injonctions des dirigeants du Parti Populaire Français. M. Lambert se borne à faire de l’antisémitisme actif dont le bénéfice profite surtout au Parti Populaire Français qui s’est déclaré lui-même nettement anti-juif.

Le rapport mentionne également la comdamnation à mort de Zaoui pour l’assassinat de M. Aubertin. Cette condamnation à mort est venue détruire l’opinion selon laquelle la Justice française était moins sévère à l’égard des Juifs par rapport aux musulmans.

Aller au contenu principal